18/05/2017
 

RDC: Trois journalistes agressés par des policiers

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a dénoncé ce jeudi 18 mai le tabassage de trois journalistes de TV5 à Kinshasa, capitale de la république démocratique du Congo (RDC).
 
Selon des informations relayées par la presse nationale, les trois journalistes de TV5, Francine Mukoko, Blaise Basomboli et Baudry Mata, ont été passés à tabac à la Prison centrale de Makala à Kinshasa par des policiers en tenue civile, alors qu’ils cherchaient à se renseigner auprès d’eux sur les formalités nécessaires pour recueillir des images illustrant le bâtiment de la prison.

 

Par ailleurs, le matériel de travail des trois journalistes a été saisi.

 

«Ils nous ont ravi trois téléphones, un ordinateur portable, de l’argent, des modems. Baudry et moi avons été roués de coups, jetés à terre, insulté. Ils nous ont aspergés d’urine. Ils ont même pris mon anneau de mariage,» a dit l’un d’entre eux à la presse. 

Philippe Leruth, le président de la FIJ a déclaré : «Nous condamnons avec énergie cette violence inacceptable sur des journalistes qui ne font que leur travail. La lumière doit être faite sur les circonstances de cette agression et ses auteurs doivent être punis. Nous exigeons la restitution aux journalistes du matériel saisi et rappelons l'importance d'une presse libre et indépendante dans un pays en crise comme la RDC ».

 

Share

Comment

Please enter valid email address
Please enter valid name
If you don't see one of your comments, that means that it is not moderated yet or it has been rejected.