21/12/2016
 

La Belgique arrête un journaliste kurde sur requête de la Turquie

Le journaliste kurde connu sous le nom de Maxime Azadi a été arrêté en Belgique par les forces de l’ordre, jeudi dernier, lors d’un contrôle de routine. Son avocat, Me Walleyn, a confirmé l’information à l’agence Belga, ce mardi.

Maxime Azadi dirige l’agence de presse kurde Opens external link in new windowFirat News (ANF), établie aux Pays-Bas. Il tient également le blog Opens external link in new windowAu-delà de l’information, sur la plateforme Mediapart.

Il aurait été arrêté par la police belge à la demande des autorités turques qui le soupçonnent de « collaboration avec une organisation terroriste ». Il a été placé sous mandat d’arrêt vendredi par le juge d’instruction de Turnhout.

L’avocat du journaliste a déposé lundi une requête en libération. Elle sera examinée ce vendredi par la Chambre du conseil de Turnhout.

La FIJ et la FEJ expriment leurs préoccupations devant une arrestation qui constitue un dangereux précédént et est susceptible de menacer la sécurité des journalistes kurdes et turcs exilés en Europe. Les deux organisations prévoient de dénoncer cette violation manifeste de la liberté de la presse en Belgique au Conseil de l’Europe. 


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 140 pays

Retrouvez la FIJ sur Opens external link in new windowTwitter et Opens external link in new windowFacebook

Opens external link in new windowAbonnez-vous aux infos de la FIJ

Share

Comment

Please enter valid email address
Please enter valid name
If you don't see one of your comments, that means that it is not moderated yet or it has been rejected.