30/01/2018
 

Mauritanie: La FIJ salue l’approbation d’un programme sur la sécurité pour les étudiants

®Monir Zaarour

L’Association des Journalistes de Mauritanie (AJM), une affiliée de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), a organisé un séminaire le 26 janvier pour discuter de la mise en place d’un programme sur la sécurité pour les étudiants en journalisme.

Tagged in:

TOP NEWS, Africa, Europe, Latin America, Asia Pacific, Middle East and Arab World, News, MIDDLE EAST, Campaigns, Reports

L’Association des Journalistes de Mauritanie (AJM), une affiliée de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), a organisé un séminaire le 26 janvier pour discuter de la mise en place d’un programme sur la sécurité pour les étudiants en journalisme.

Plus de 30 enseignants en journalisme, des spécialistes de l’éducation et des représentant officiels ont participé aux discussions qui se sont tenues à Nouakchott, capitale de la Mauritanie.

“ L’AJM se réjouit que le ministre de l’enseignement supérieur ait approuvé le programme de formation à la sécurité » a indiqué Musa Bahli, président de l’AJM. « Nous engageons vivement les écoles en journalisme à prendre toutes les mesures nécessaires pour que ce programme de formation soit ouvert aux élèves dès que possible ».

La version finale du programme de formation est le résultat de deux ans de coopération entre la FIJ et l’UNESCO. Elle fait suite à des consultations avec les universités et les écoles en journalisme de toute la région.

Le programme combine des enseignements théoriques et pratiques en 11 leçons: introduction au journalisme et menaces envers les travailleurs des médias ; se préparer pour assurer sa sécurité ; protection de la santé et traumatisme dans un environnement hostile ; évaluation des risques ; sécurité dans les transports ; égalité des genres et reportage sécurisé ; couverture des manifestations et des troubles sociaux ; droit humains ; législation sur les droits de l’Homme et la défense ; éthique, sécurité et journalisme d’investigation.

Le président de la FIJ, Philippe Leruth, a déclaré : « Rassemblés par l’Association des Journalistes Mauritaniens, des journalistes mais aussi des officiels et des responsables de l’enseignement universitaire mauritaniens ont débattu avec nous la possibilité d’inclure dans la formation des futur(e)s journalistes professionnel(le)s en Mauritanie la formation à la sécurité proposée par la FIJ avec le concours de l’UNESCO. La discussion, très large, a notamment porté sur la déontologie professionnelle mais aussi sur la lutte contre l’impunité dont bénéficient les assassins de journalistes. L'approbation marquée par le ministère de l'Enseignement supérieur à cette formation à la sécurité est une excellente nouvelle. Il reste à l'intégrer à court terme au cursus universitaire des futur(e)s journalistes mauritanien(ne)s »

La FIJ participait également ce même jour à un séminaire sur l’égalité femmes-hommes organisé par l’AJM. Les participantes ont présenté plusieurs rapports sur le travail des femmes journalistes et les réalités difficiles sur le terrain. Bien que les femmes représentent la majorité des journalistes mauritaniens, elles restent nettement sous-représentées aux postes décisionnels des médias. Les participantes ont également insisté sur l’importance des stéréotypes et du harcèlement sexuel dans le secteur.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 146 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter et Facebook

Abonnez-vous aux infos de la FIJ

Share

Comment

Please enter valid email address
Please enter valid name
If you don't see one of your comments, that means that it is not moderated yet or it has been rejected.