25/09/2014
 

Il faut assurer la protection des journalistes dans les zones de conflit

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), L’association professionnelle suisse de journalistes Impressum, Amnesty International, l’Université de Fribourg, Reporters sans Frontières et Press Emblem Campaign (PEC) ont adopté une résolution commune, au terme des 3e Assises du journalisme, ce 24 septembre, à Lausanne.

 La résolution appelle :

  • Les éditeurs à fournir suffisamment de moyens humains et matériels aux journalistes afin d’assurer la liberté de la presse 
  • Les décideurs politiques à garantir la protection des sources des journalistes ;
  • Le gouvernement suisse à lancer des consultations nécessaires avec la communauté internationale afin d’élaborer un mécanisme international de protection des journalistes dans les zones de conflit (y compris par des enquêtes afin de mettre un terme à l’impunité) ;
  • Les autorités publiques à envisager une aide directe à la presse ;
  • Les Etats à adopter des législations qui contribuent à la protection des données face à la surveillance de masse.

Share

Comment

L'adresse e-mail n'est pas valide
Veuillez entrer
Si vous ne voyez pas votre commentaire, c'est qu'il est en cours de modération ou qu'il a été rejeté.