07/02/2018
 

Le chef du Parti des Maldives appelle à la fermeture de Raajje TV

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) condamne la déclaration d’un haut dirigeant politique des Maldives de ce 4 février, qui appelle à la fermeture d’une chaîne de télévision dans un pays en pleine crise politique. La FIJ exige que la liberté de presse soit respectée aux Maldives.

Categorie:

Asia Pacific, News, News, ASIA PACIFIC, Campaigns, Reports, Events, Meeting, Workshop, Conference

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) condamne la déclaration d’un haut dirigeant politique des Maldives de ce 4 février, qui appelle à la fermeture d’une chaîne de télévision dans un pays en pleine crise politique. La FIJ exige que la liberté de presse soit respectée aux Maldives.

Lors d’une conférence de presse ce 4 février, Abdul Raheem Abdullah, dirigeant adjoint du Parti progressiste des Maldives (PPM) au pouvoir et député, a appelé les forces de l’ordre à fermer sur-le-champ la chaîne de télévision Raajje TV proche de l’opposition. Cet homme politique accuse la chaîne Raajje TV de donner la parole à l’ancien président Mohamed Nasheed et à d’autres dirigeants issus du parti d’opposition.

Opens external link in new windowLire la suite en anglais


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ Asie-Pacifique au +61 2 9333 0946 

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 146 pays

Retrouvez la FIJ Asie-Pacifique sur Twitter: @ifjasiapacific

Retrouvez la FIJ Asie-Pacifique sur Facebook: www.facebook.com/IFJAsiaPacific  

Share

Comment

L'adresse e-mail n'est pas valide
Veuillez entrer
Si vous ne voyez pas votre commentaire, c'est qu'il est en cours de modération ou qu'il a été rejeté.