Les droits des journalistes indépendants (freelance)

Le journalisme indépendant n’est plus une forme de travail "atypique". Dans beaucoup de pays, la majorité des journalistes sont indépendants. Beaucoup d’entre eux sont des journalistes qui préféreraient un emploi traditionnel et qui ont été forcés à ce qu’on appelle des positions de "faux journalisme indépendant" (ou "fake-freelance" en anglais) par des employeurs qui enfreignent les règles locales en utilisant des journalistes indépendants pour remplir des postes à plein temps, évitant ainsi l’Etat-Providence et les charges sociales.

Certains apprécient la liberté, la variété et la flexibilité de l’emploi indépendant et pensent qu’il représente de plus en plus le mode naturel de travail pour les journalistes. Le défi de l’avenir du journalisme indépendant est un test pour les syndicats de journalistes en Europe et dans le monde entier.

Les contrats et salaires, la formation, les droits d’auteurs, et les conditions de travail sont tous des questions clés pour la communauté des journalistes indépendants.

La Fédération Européenne des Journalistes (EFJ), le Groupe d’Experts des Droits d’Auteur (AREG) et le Groupe d’Experts du Journalisme Indépendant (FREG) luttent ainsi pour défendre et promouvoir les droits du journalisme indépendant. Nous soutenons à nos collègues du personnel : pour défendre vos droits et conditions de travail, vous ne pouvez rien faire de plus efficace que de promouvoir les plus hauts standards pour les journalistes indépendants.

 

Pour les années à venir, le sujet d’étude du Groupe d’Experts du Journalisme Indépendant se base sur le programme de travail de l’EFJ :

• Relancer la Charte des Droits du Journalisme Indépendant et la promouvoir au niveau national et européen.
• Continuer à organiser des webinaires (séminaires sur le web) sur les problèmes importants des journalistes indépendants européens.
• Organiser des séminaires de formation, y compris sur la sécurité, si des fonds sont disponibles, avec l’aide du secrétariat de l’EFJ.
• Récolter les informations sur les modèles d’affaires et les nouveaux moyens de paiement du journalisme indépendant.
• Surveiller de près la législation de l’UE et se faire l’avocat de la protection des conditions de travail du journalisme indépendant, ainsi que les salaires décents et le droit pour les journalistes indépendants de s’organiser  en syndicats.
• Supporter la Campagne des contrats injustes de l’EFJ.
• Considérer le recrutement de journalistes indépendants dans tous les médias comme un angle important dans toutes les discussions (voir le plan du projet).
• Supporter les syndicats et leur support aux membres du journalisme indépendants en Europe du Sud-Est. La FREG coopére étroitement avec l’AREG et la LAREG dans ses activités.

 

Cliquez sur l'image pour ouvrir une version PDF de notre Charte des droits indépendants: